Terroir De Vins

Edition du 03/07/2018
 

Château FILHOT

Rare

Château FILHOT


Le Château Filhot fut créé en 1709 par Romain de Filhot, conseiller au Parlement de Bordeaux. Il est actuellement géré par un de ses descendants : le Comte Gabriel de Vaucelles. Les 62 ha plantés en vignes et le parc du Château Filhot se situent sur le versant Sud de la colline de Sauternes. Les vignes constituées de Sémillon, Sauvignon et Muscadelle sont plantées sur un sol de gravier et sable caractéristique de la région de sauternes. Le Sauvignon marque fortement le style du Château Filhot puisqu'il représente environ 1/3 de l'assemblage du 1er vin depuis le XIXe siècle. La qualité du domaine est confirmée par sa présence dans le classement des Grands Crus Classés en 1855. Célèbre pour son vin, Filhot est aussi reconnu pour son vaste parc à l'anglaise réalisé par le jardinier paysagiste Fisher en 1845. Le vin du Château Filhot se distingue par sa fraîcheur, la finesse de sa liqueur, son caractère minéral et l'élégance de son équilibre. Entre 20 000 et 45 000 bouteilles de Château Filhot sont produites chaque année. Château FILHOT 2011 Dans la lignée du millésime 2009. Le nez libère d'entrée des notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées : Ananas frais et pêche blanche puis des notes d'abricot et de miel. L'attaque en bouche est fraîche, avec de l'amplitude, du gras, un fruit très mûr, un boisé élégant, et une belle vivacité. La finale est longue, fraiche et tonique. Château FILHOT 2010 Caractéristique du style de Filhot : Finesse, Fruit et Elégance. Château FILHOT 2009 Un grand vin de très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes délicats d’agrumes (pêche, pamplemousse).

   

Château FILHOT

Comte Gabriel de Vaucelles

33210 Sauternes
Téléphone : 05 56 76 61 09

Email : filhot@filhot.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château MIRE-L'ÉTANG


Au sommet. Le Château Mire l’Etang est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat exigeant. En 2015, première récolte de la nouvelle appellation La Clape. Le comité national de l’INAO a validé définitivement cette appellation, pour les vins rouges et blancs, reconnaissance du travail des vignerons et d’un terroir très exceptionnel. Durant les quatre semaines de récolte au Château Mire-L’Etang, nous dit Bernard Chamayrac, nous avons été comblés par une météo idéale qui a donné des maturités précoces et, avec la mise en service de l'échangeur à vendange, nous avons pu obtenir des jus de raisins d'une grande pureté et des vins à l'aromatique puissant, d'où la qualité parfaite du millésime 2017; seul point négatif, une faible quantité. Il n'en demeure pas moins que la trilogie 2015, 2016 et 2017 vient de délivrer son troisième millésime d'exception sur les pentes Mire-L’Etang. Les vins que nous commençons à vendre, en 2018 : le rouge La Clape Réserve du Château 2015, le rouge La Clape cuvée des Ducs de Fleury 2016, le rouge La Clape Tradition 2016, le blanc La Clape Aimée de Coigny 2017, le rosé Languedoc cuvée Gris 2017 et le rosé Languedoc cuvée Corail 2017. Nous poursuivons la mise en place de l'irrigation sur 6 ha de Grenache et de Cinsault qui apparait, de plus en plus, indispensable au vu de la baisse importante de récolte des deux dernières années. Superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château 2015 (50% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines), tout en persistance d’arômes, un vin intense, tout en bouche, épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins très équilibrés, prometteur. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Tradition 2016, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des nuances de cassis et de prune, de bouche fraîche, aux tanins bien fondus, que l’on accorde très bien avec un curry de poulet. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2016, 70% Syrah, 15% Mourvèdre, 15% Grenache noir, dégage des notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits noirs surmûris, un vin bien typé et de bouche structurée. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2017, 55% Roussane, 40% Bourboulenc, 5% Grenache blanc, aux senteurs de fruits jaunes mûrs et de noix, d’une belle finale, est de bouche riche, fine et persistante, très agréable comme ce Languedoc rosé cuvée Gris, Grenache noir, Cinsault et Mourvèdre, très aromatique, à la fois ferme et friand. Quant au Languedoc rosé cuvée Corail 2017, il a un nez où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, de bouche gourmande.

Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d'Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mire-letang.com

Domaine l'ABBE DINE


Au sommet. La Famille Reynaud est installée sur ses terres depuis 5 générations, au moins. Le savoir-faire et les connaissances du travail du sol se sont transmis de père en fils et aujourd’hui de père en fille. Remarquable Châteauneuf-du-Pape rouge 2015, 90% Grenache de 120 ans, 8% Syrah et 2% Mourvèdre, sur terroir de sables, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, typé, encore jeune, d’une finale complexe et chaleureuse.  Le 2014 développe des notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant et savoureux, avec du gras et de la rondeur, parfait avec une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou des filets de lièvre aux marrons en papillotte, par exemple. Le Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, de robe jaune or, avec des senteurs de fleurs blanches, des notes beurrées et une touche légèrement minérale, dégage une bouche ample et ronde, d’une belle longueur, d’une finale suave. Excellent CDR-Villages 2015, 80% Grenache et 20% Mourvèdre de 60 ans, sur terroir de galets roulés, d’une belle harmonie, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, est un vin très bien élevé, comme le CDR blanc, 100% Clairette, terroir de sables, riche en bouquet (agrumes, amande), harmonieux, à déboucher sur une morue sautée aux pommes de terre ou un saucisson à l'ail.

Nathalie Reynaud - Earl Mireille et Jean Reynaud
1 480, chemin des Mulets (Caveau : 1 bis, chemin Louise Michel)
84350 Courthézon
Téléphone :04 90 70 20 21 et 06 12 66 99 50
Email : domainelabbedine@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainelabbedine.com

Maurice VESSELLE


Une exploitation familiale de 9 ha de vignes, où l’on vinifie les cuvées sans fermentation malolactique. Sol argilo-calcaire, exposé sud, labours profonds des vignes depuis des générations afin d'accentuer les caractéristiques du terroir de Bouzy (80% Pinot noir et 20% Chardonnay). Remarquable Champagne Les Hauts Chemins Grand Cru 2005, d’une belle couleur or, avec des arômes bien présents de fleurs blanches fraîches, de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse, un beau vin complexe, avec une finale persistante et raffinée, comme ce Champagne brut cuvée Réservée Grand Cru, un vin tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense où l’on retrouve des nuances acidulées, d’une belle ampleur au palais. Le Champagne Grand Cru Millésimé 2007, avec cette pointe de fraîcheur persistante au palais, est tout en bouche, une cuvée ample et délicieuse, très fine et bien charpentée, au fruité délicat, distinguée, tout en richesse d’arômes. Le brut Grand Gru Bouzy rosé, 100% Pinot noir, macération courte, est tout en nuances, très aromatique, très fin, de bouche parfumée. Fidèle à lui-même, le Bouzy rouge 2011, est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille.

Didier et Thierry Vesselle
2, rue Yvonnet
51150 Bouzy
Téléphone :03 26 57 00 81
Email : champagne.vesselle@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.vesselle
Site personnel : www.champagnemauricevesselle.com

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

ELLNER


Jean-Pierre Ellner (3e génération) et son épouse Michèle dirigent la société, épaulés par leurs filles, Emmanuelle et Alexandra et leurs neveux, Frédéric et Arnaud. C?est Charles-Émile Ellner qui créa, au début du siècle dernier, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable ?locomotive?, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin.
- Côté vignoble : lutte raisonnée, utilisation minimum des produits phyto-sanitaires; enherbement contrôlé, fertilisation organique.
Un vignoble de 50 ha réunissant pas moins de 15 différentes provenances : Côte des Blancs, Montage de Reims, Vallée de la Marne, Côtes de Sézanne? et produisant les 3 cépages champenois, Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier. De vieilles vignes (25 à 45 ans !) donnant des vins avec plus de personnalité; 2/3 de nos vignes ont plus de 25 ans ! Une belle palette de possibilités d?assemblages !
?Cela fait une quinzaine d?années que nous avons adopté la lutte raisonnée du vignoble, et nous appliquons les principes de précautions de protection de l?environnement, précise Frédéric Ellner. Nous essayons de faire vieillir le vignoble pour avoir des vignes plus âgées, on arrache très peu dans un souci de préservation qualitative des ceps des meilleures parcelles. Dans les années difficiles, c?est un atout qualitatif incontestable: on a des richesses en sucre supérieures dans les vieilles vignes, c?est la sagesse de l?âge... Nous sommes spécialistes du Chardonnay, nos vignes sont en partie situées sur les Côtes d?Épernay, cela touche la Côte des Blancs, nous avons donc de très jolis terroirs à mi-Côte, c?est idéal pour la ventilation; l?exposition (est-ouest et sud), la typicité des sols où nous avons un joli terroir de craie qui donne des arômes bien particuliers et savoureux à nos Champagnes. En Sézannais, les terroirs sont un peu différents, et apportent une touche originale.?
- Côté vendanges : des pressoirs pneumatiques pour préserver toutes les qualités du raisin fraichement cueilli. ?Notre vendangeoir peut accueillir 80 personnes avec des chambres au-dessus, poursuit Michèle Ellner, nous avons créé un bel établissement avec un grand hangar. Nous prévoyons l?avenir car cela devient difficile d?accueillir autant de saisonniers. Nous vendangeons tous nos raisins à la main, cela représente une troupe de 120 vendangeurs, répartis sur nos trois pôles de production.
- Côté cuverie : ?une nouvelle cuverie (environ 15 000 hl de capacité) offrant tous les avantages des techniques d?aujourd?hui pour nous permettre de travailler en accord avec nos traditions de vinification: respect des qualités de chaque cépage, de chaque terroir de façon à les laisser s?exprimer pleinement dans nos différentes cuvées. Toujours pas de fermentation malolactique pour préserver la fraîcheur des vins. Après la mise en bouteilles, nos vins retrouvent le calme et la sérénité de nos caveaux traditionnels. Environ 2 km de caves souterraines offrant des conditions optimales pour une maturation lente de nos champagnes. Pas de précipitation, le temps fait son œuvre ! ISO 22000 : depuis le 24/07/2015 : un aboutissement dans notre recherche constante de l?excellence par le respect de la qualité et de la sécurité.
?J?applique une méthode douce de vinification, nous dit Michel Rozeaux, œnologue Maison Ellner depuis 15 ans, je fais les fermentations alcooliques à 18°, nous refroidissons les cuves pour que les fermentations se fassent de manière plus longue, plus en douceur. Il y a vraiment une incidence sur les arômes. Nous préférons les arômes floraux sur les Chardonnays et assez minéraux sur les Pinots noirs. Une fermentation douce suivie d?un soutirage, tout de suite après la fermentation, puis je laisse les vins tranquilles un mois.
Pour éclaircir les vins, je préfère toujours la méthode douce, je fais un collage avec de la gélatine de porc, puis un léger tamisage, et je laisse encore mes vins se reposer pendant un bon mois. Aujourd?hui, le collage devient de plus en plus rare car beaucoup font de la pré-fitration sur filtres ou avec d?autres systèmes car ils tirent dès le mois de janvier. Chez Ellner, on se donne du temps. Nous vendons encore les 2008 et 2009 alors que certains vendent déjà les 2011? Après le collage, ce sont les assemblages, puis passage au froid et enfin filtration et tirage. Nous vinifions de façon très traditionnelle mais en apportant un certain savoir-faire basé sur la délicatesse et la patience, on ne bouscule pas les vins.
Cette volonté de la Maison Ellner de garder ses vins sur lies un certain temps en cave avant la commercialisation, permet à nos Champagnes d?acquérir plus de complexité, les vins continuent d?évoluer, les arômes sont multipliés et cela apporte une belle subtilité à tous ces arômes fruités et floraux. Il faut laisser ?du temps au temps? au vin. C?est un élément vivant et, moins on le secoue, plus il donne de belles choses.
Grâce au ?sans-malo?, qui est un peu notre spécialité, nous obtenons beaucoup de fraicheur dans nos Champagnes. Notre façon de vinifier, tout en délicatesse et en laissant les bouteilles longtemps sur lies, sont des atouts qualitatifs très importants pour le consommateur, dont nous sommes très respectueux ici.?
Voilà un formidable Champagne Séduction Millésime 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot Noir, dosage 6 g/l, de robe or clair, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d?agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé, ample, à prévoir sur une daurade aux girolles ou des quenelles de volaille aux girolles, notamment.
Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot Noir (Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l , bien spécifique à ce Millésime puissant, une cuvée d?exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats avec des nuances de rose, de genêt et d?amande.
La cuvée Prestige 2006, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, de jolie robe dorée, harmonieuse en bouche, complexe, révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le Prestige 2005, de belle couleur jaune ambré, aux notes de noisette et de pomme, est un très joli vin, élégant, de mousse très fine, dense, c?est un Champagne très équilibré, où dominent la souplesse et les arômes de fruits confits en bouche, qui s?apprécie au cours du repas, avec un sandre poché en sauce ou une poularde à la crème.
Excellent brut Premier Cru (Chardonnay majoritaire, 75%, le reste en Pinot Noir), qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de brioche en finale.
Très bel Extra brut (50% Pinot Noir, 30% Chardonnay, 20% Pinot Meunier), un Champagne de très jolie robe d?un or aux reflets roses, d?une grande fraîcheur, vif, fruité, avec une très belle fin de bouche, superbe à l?apéritif et pour accompagner un plateau de fruits de mer. On poursuit avec le Blanc De Blancs brut, charpenté et fin, très bien équilibré, aux notes de brioche, avec des arômes de citron et de noix fraîche, de mousse élégante, associant saveur et distinction, avec cette touche de minéralité délicate au palais.
Le brut Carte d?or, 75% Chardonnay, 25% Pinot Noir, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, est un vin qui allie des notes florales et fruitées, d?une grande franchise au nez comme au palais, très agréable sur une cuisine relevée. ?C?est un assemblage d?une grande finesse, avec une robe d?un or intense. La ?pointe? de Pinot Noir lui confère une belle longueur en bouche. Ce Champagne bénéficie d?une forte personnalité et d?une finesse subtile.?
Excellent rosé brut, 50% Chardonnay, 50% Pinot Noir, aux arômes de fruits rouges pas trop puissants, un Champagne très délicat, raffiné. ?Ce Rosé d?assemblage a une robe d?une teinte rose orangé. Le nez délicat développe des notes de fruits rouges, de fraise. La bouche, aussi fraîche que fruitée, évoque la gourmandise frivole. La grande proportion de Chardonnay lui apporte une belle élégance, mais aussi une longévité.?
Côté coffrets : le colis Variation (une bouteille de chacun des Champagnes non millésimés : Grande Réserve, Carte d?or, Blanc De Blancs, Premier Cru, brut Intégral, Rosé); le colis Dégustation (6 bouteilles Charles Ellner Prestige Millésimées, 2 de 2004, 2 de 2005 et 2 2006), et nouveauté, ce coffret Centenaire : ?Charles Ellner a fêté en 2005 son centenaire. En effet, en 1905, Charles-Émile Ellner acheta son premier lopin de vignes dans ce qu?il appelait ?Le Jardin d?Epernay?, et il vinifia son premier Millésime : 1905 ! Cent ans après, et cinquante hectares plus tard, les descendants de la quatrième génération ont vinifié en 2005 le centième Millésime de la maison. Et dix ans plus tard le moment est venu pour ce Millésime d?exception de sortir de l?obscurité de nos caves pour défier le temps. Avec ce ?coffret du centenaire? nous rendons hommage à Charles-Émile, ce visionnaire, à travers deux cuvées millésimées : la Prestige, qui allie la grandeur à la pureté, et la Séduction, qui conjugue l?amplitude avec la grâce. Très faiblement dosés pour laisser totalement exprimer leurs nobles origines, ces Champagnes sauront vous hypnotiser par leur finesse, par leurs bulles légères, par leur éternelle jeunesse et par leur sens de la célébration: c?est ça l?esprit Ellner.?

Famille Ellner
1 et 6, rue Côte-Legris
51200 Epernay
Tél. : 03 26 55 60 25
Email : info@champagne-ellner.com
www.vinsdusiecle.com/champagneellner
www.champagne-ellner.com


Château LANIOTE


Le Château est dans la famille d?Arnaud de la Filolie depuis près de deux siècles. Le vignoble de 5 ha, orienté principalement sud-est, est d?un seul tenant sur le haut du plateau argilo-calcaire de Saint-Émilion. L?encépagement est de 80% de Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, ce qui permet un bon équilibre des caractères olfactifs et gustatifs. L?âge moyen du vignoble est de 35 ans, vendange manuelle, vinifications traditionnelles avec éraflage total et tri des raisins, cuvaison longue, maîtrise des températures, pressurage vertical modéré, fermentation malo-lactique en fûts neufs, vieillissement 12 mois en fûts de chêne.
Au sommet, et on le comprend aisément quand on débouche ce Saint-Émilion GCC 2014, généreux, charnu, un vin de belle robe grenat, délivrant des arômes d?épices et de fruits cuits, riche et volumineux en bouche, de très belle évolution comme en atteste ce 2009, splendide, d?une robe pourpre, aux notes de fruits cuits (cassis et framboise) et de cuir, est un vin dense et corsé, avec des tanins amples, riches, fondus, à prévoir avec, par exemple, un filet de bœuf en gelée à la mousse de foie gras ou des feuilletés aux morilles.

Arnaud et Florence de la Filolie
3, La Niotte
33330 Saint Emilion
Tél. : 05 57 24 70 80
Email : contact@laniote.com
www.laniote.com


Henry NATTER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, dans les 3 couleurs.
Ici, sur quelque 20 ha, on cultive la chaleur humaine avec le même soin que l?on apporte aux vignes, privilégiant la faune et la flore, les ?couvant? pour en extraire leur quintessence et les laisser s?exprimer au mieux, au cours d?un élevage parfaitement maîtrisé et traditionnel. Ces propriétaires passionnés ont à cœur de faire découvrir les subtilités de leur environnement, leur terroir et leur travail, afin que chacune de leurs bouteilles soit une source de convivialité. Depuis près de 30 ans, la famille Natter est soutenue par une équipe Hmong ? originaire des montagnes du Laos ? intégrée à la culture du vin.



Les autres vidéos de dégustation sont sur Vinovox

Elle s?est imprégnée de la relation unique que ces femmes et hommes entretiennent avec le monde végétal. Ensemble, ils s?engagent et participent à la mise en place d?une protection de la biodiversité locale.
En 2005, le domaine a remporté le trophée du Meilleur Très Petit Exportateur, lors du cinquantenaire du club des exportateurs de France. Le Comice régional agricole a décerné à Cécile et Henry le prix d?Honneur pour des ?Vignerons atypiques?. La famille a à cœur de faire découvrir les subtilités de leur terroir, leur environnement, leur travail afin que leurs bouteilles soient ce lien discret entre la nature et eux-mêmes : source de merveilleuse convivialité.
?Après 43 ans d'une intense vie professionnelle, Henry, le fondateur du Domaine, a souhaité avoir un rythme de vie plus calme à partir de fin mars 2017, me dit Cécile Natter. Il a donc naturellement arrêté son activité de vigneron au 31 mars dernier. Dans un premier temps, il se consacre à la rénovation de notre nouveau lieu de vie (nous déménagerons de 50 m !) afin de pouvoir enfin accueillir nos amis.
L'histoire familiale continue pour la satisfaction de tous, elle évolue sous d'autres formes... C'est donc moi qui assure la continuité de production sur le domaine, je suis très bien secondée par Mathilde (qui assure aussi la direction de son petit domaine Terra Mater), et par Vincent (qui est en instance de création de sa petite structure). Tous les trois, nous allons nous regrouper dans le courant de l'année pour former : Sarl Famille Natter, qui aura pour vocation de poursuivre et conforter l'activité commerciale du domaine Henry Natter. La gamme d'Henry Natter restera inchangée, et les productions et/ou sélections de Mathilde et Vincent auront leur place dans cette petite structure de négoce familial Natter. Unir nos forces familiales et la qualité de nos sélections afin de maintenir l'équilibre de production, et le savoir-faire familial, garant de la bonne poursuite des marchés en cours, est un défi passionnant dans lequel nous nous engageons.?
?Ma fille Mathilde, poursuit Cécile Natter, a participé avec l?Union viticole à l?élaboration du dossier concernant le Sancerrois pour le faire inscrire au patrimoine de l?Unesco. Les paysages et notre vignoble sont concernés puisque nous sommes le point culminant du département, ici, à Montigny. C?est dans le but que tout ce patrimoine touristique, viticole ne soit pas industrialisé. Une démarche qui va avoir pour effet de valoriser la région. Nous poursuivons notre travail de préservation de l?environnement dans nos vignes, nous avons aussi développé nos exportations de Vins en Corée et en Asie en général, où nos Vins sont bien appréciés, c?est un marché qui me plaît beaucoup, Mathilde s?occupe plus particulièrement du marché américain avec une belle progression.?
Pour Vincent-Joseph Natter, ?2015 est une belle année pour les Vins blancs qui présentent une bonne acidité. En bouche, c?est rond, minéral. Une minéralité qui est dûe à nos terroirs qui s?expriment particulièrement bien dans ce 2015. Un vin très harmonieux aux notes de fleurs blanches et de fruits confits, qui grâce à sa richesse et à sa structure, a un beau potentiel de garde.
Le 2015 est aussi un très bon millésime pour les rouges. C?est une année très qualitative, les Vins sont équilibrés, ronds. La vendange était très saine et mûre et j?ai pu aller chercher les bons tanins. Le vin est d?une belle couleur, a beaucoup de fruit, de la fraîcheur, de la structure, de l?équilibre? bref, une belle réussite ! Très bon potentiel de garde car ils ont la structure et donc, la capacité à vieillir. J?aime retrouver à la dégustation cette droiture, cette netteté, des Vins aussi très appréciables dans leur jeunesse. On peut les apprécier sur des plats qui demandent des Vins puissants.
Les rosés, c?est mon père Henry Natter qui les vinifie, la couleur est très belle, d?un beau rose vif pas trop saumonée. Le vin est minéral, frais, aux délicieuses notes d?orange et de fleurs blanches. Pour la vendange 2016, comme nous avons connu un épisode de gel, nos rendements étaient plus faibles, nous espérons satisfaire toute la demande? Les raisins étaient concentrés d?une qualité extraordinaire, cela m?a permis d?aller chercher de belles matières, d?extraire de beaux tanins, tout s?est fait naturellement avec ce millésime, un vin très agréable à vinifier, il s?est livré très facilement et j?ai eu vraiment plaisir à le vinifier.
Le blanc 2016 est superbe, les degrés ont été maîtrisés. A cause du gel, la maturité était un peu inégale, cela nous a permis d?obtenir de belles acidités et des degrés naturels, cela confère au vin un très bel équilibre, les Vins sont puissants mais restent frais.
Nous proposons encore quelques bouteilles Enchantement 2012, une cuvée que nous ne faisons que les belles années. En 2014, les rendements étaient encore très faibles et nous n?avons pu en faire tout comme en 2013. Nous avons produit la cuvée Enchantement seulement en 2012 puis suivra le 2015. En blanc, il nous reste encore un peu de notre cuvée François de la Grange 2014.?


Il faut avouer que l?on se fait vraiment plaisir avec ce Sancerre cuvée François de la Grange blanc 2014, d?une belle élégance et d?une grande richesse aromatique, aux notes prononcées de petits fruits secs et de pêche, tout en distinction et vivacité. Le rouge 2014 est dans la lignée, de belle robe grenat, délivrant des arômes d?épices et de fruits cuits, puissant et volumineux en bouche. ?Le Blanc 2014 est un très beau millésime qui se livre avec beaucoup de simplicité, de générosité. C?est un vin complexe, vraiment marqué par la griffe ?Henry Natter?. Le terroir argilo-calcaire s?exprime parfaitement. Dans nos Vins, on ne retrouve pas des Sauvignons type ?nouveau Monde? qui sentent le buis, ils sont typés et se goûtent très bien, dès maintenant. Rouge 2014 : un très beau millésime, nous avons pu extraire davantage, c?est dû à notre nouvelle méthode de vinification qui a évolué depuis le 2012. Elle apporte dans les Vins plus de complexité, plus de matière.?
Formidable Sancerre rouge l'Enchantement 2012, vinification et élevage en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, avec de puissants arômes de fruits rouges, d?épices, et des tanins bien enrobés, un vin typé, qui poursuit une évolution prometteuse. ?C?est un vin présent, d? une belle fraîcheur et d?une belle structure, vraiment délicieux, l?élevage en barriques est aujourd?hui totalement fondu, ce qui en fait un vin très harmonieux, qui allie puissance et rondeur, un très chouette millésime !?
Le Sancerre rouge 2015, dense au nez comme en bouche, au nez puissant et persistant dominé par la fraise des bois mûre et de pruneau, mêle finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, classique de ce beau millésime, parfait sur une rouelle de veau à l'ancienne aux carottes ou une queue de bœuf aux lentilles vertes.
Leur Sancerre rosé est toujours le meilleur de l'appellation, de belle teinte, avec des notes d'orange et de fleurs blanches, ample, gras. On est aussi sous le charme de ce Sancerre blanc 2016, issu du terroir des terres blanches, minéral à souhait, très typé, où l?on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, de bouche ample et chaleureuse, qui allie rondeur et nervosité. Superbe effervescent Secret d'Anaëlle rosé, d?une grande finesse, avec un nez gourmand, généreux, ample et croquant en bouche, très désaltérant, idéal sur une tarte ou un sorbet.

Famille Natter
Place de l'Église
18250 Montigny
Tél. : 02 48 69 58 85
Email : info@henrynatter.com
www.vinsdusiecle.com/henrynatter
www.henrynatter.com



> Les précédentes éditions

Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016

 



Domaine du JAS D'ESCLANS


Cru du PARADIS


Domaine PERALDI


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


CAMIAT et Fils


VRAIN-AUGÉ


SCHAEFFER-WOERLY


Château CANON


Domaine de TORRACCIA


GITTON Père et Fils


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Domaine Jacques CARILLON


Domaine de LABARTHE


Domaine de la CHAISE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château MAZERIS


Domaine LANDRAT-GUYOLLOT


Château de CREZANCY


Château BEAUCHENE


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Château du MOULIN VIEUX


Domaine GRESSER


Château MAZEYRES


Château MALHERBE


Eric TAILLET


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Château HAUT-CALENS


Château BEAUREGARD


Château LAUDUC


MAS DU NOVI


Domaine ALARY


Château HAUT FERRAND


Château DAVID


VIEUX CHATEAU des ROCHERS



SCEA CHATEAU DAVID


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


EARL GUY MALBETE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE ALAIN VIGNOT


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU DE BEAUREGARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales