Terroir De Vins

Edition du 19/01/2021
 

Clos des Lunes

Top

CLOS DES LUNES

“Nous avons commencé avec 12 hectares en 2011, nous raconte Olivier Bernard, et avons vendangé cette année plus de 70 hectares.


Très gros succès : nous avons déjà vendu tout le millésime 2014 Clos des Lunes, et cette année, nous allons produire 250 000 bouteilles d’une qualité top. Le secret de ce succès : ces Sémillons qui s’épanouissent sur ces grands terroirs ont une grande minéralité, une fraîcheur exceptionnelle. Ce cépage, qui entre à 70% dans l’assemblage, offre à la fois la fraîcheur mais aussi la rondeur, le charme. Le Sémillon est un cépage gourmand qui donne un peu de gras au vin tout en étant vif. Ces vins produits à base de Sémillon à Sauternes sont très particuliers, je n’ai jamais goûté cela ailleurs. Ils plaisent beaucoup aux consommateurs car ils sont généreux et charmeurs. Nous venons de reprendre deux propriétés à Barsac, dont un Cru Classé en 1855. Nous allons donc produire du Sauternes Château Suau, et au Clos des Lunes en 2015. Quant au blanc sec, il existe trois cuvées : Clos des Lunes Lune d’Or (cuvée d’exception avec nombre limité de bouteilles), Clos des Lunes Lune d’Argent (la Grande Cuvée); Clos des Lunes Lune Blanche, élaborée en cuves. Lune d’Or et d’Argent sont élevées en barriques.”

   

Clos des Lunes

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la GUILLOTERIE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge. Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble s’étend aujourd’hui sur 50 ha. Ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s’épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés, qui collectionnent les récompenses. Pour Patrice Duveau, “les vendanges 2019 ont été limitées par les dégâts causés par le gel, cependant les vignes protégées n’ont pas subi de stress, d’où une récolte honorable par rapport à ce qui s’est passé dans d’autres vignobles, avec une qualité remarquable qui laisse présager de belles dégustations, seul hic, je le regrette, la quantité n’a pas suivi. En cette année 2020, nous mettons en vente le Saumur blanc les Perruches 2017, le Saumur blanc Elégance 2018 puis 2019, le Saumur Champigny Tradition 2018, le Saumur Champigny les Loges 2016 puis 2017, et le Crémant de Loire brut.” Voilà un remarquable Saumur-Champigny cuvée des Loges 2016, issu de vieilles vignes qui donnent un vin puissant et très harmonieux, bien typé, aux arômes très persistants de fruits rouges cuits (mûre, fraise), complexe. Agréable Saumur-Champigny rouge cuvée Affinité 2017, de robe rubis, classique et parfumé, de bouche ample aux notes de violette et de framboise.  Le Saumur-Champigny Tradition 2017, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr et d’épices, franc et savoureux en bouche, parfumé et bien typé. Goûtez également le Saumur blanc Les Perruches 2017, qui sent les agrumes, un vin de bouche franche, alliant charpente et vivacité, très fruité, tout en élégance. Et cet autre Saumur blanc Élégance 2018, un vin qui mêle distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes subtiles de poire et d’amande fraîche. Le Crémant de Loire brut (Chenin et Chardonnay), dense et fruité, avec des notes florales persistantes, d’une jolie finesse en bouche, de mousse crémeuse.

Patrice Duveau
63, rue Foucault
49260 Saint-Cyr-en-Bourg
Téléphone :02 41 51 62 78
Email : contact@domainedelaguilloterie.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaulaguilloterie
Site personnel : www.domainedelaguilloterie.com

Château de TARGÉ


Belle demeure flanquée de 4 tours à flanc de coteau, le domaine est superbement situé sur le coteau particulièrement calcaire qui domine la Loire avec un vignoble de 21 ha, 16 en rouge (Cabernet franc), et 5 en blanc (Chenin). “Depuis 2000, nous avons le label Terra Vitis : le sol est travaillé et enherbé, le compost a remplacé les engrais chimiques. Paul a décidé d’aller plus loin avec un passage en conversion Agriculture Biologique depuis 2017 lors de son arrivée sur le domaine.” Pour Paul et Edouard Pisani, “leurs ventes en 2020 : Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Château de Targé 2017, Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny cuvée Ferry 2016, Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Quintessence 2016, Saumur blanc Fresnettes 2018, Saumur rosé 2019, Saumur brut blanc et Saumur brut rosé. Les vendanges 2019 ont été une bonne surprise avec une récolte bien plus importante que nous l’imaginions et une qualité, où l’excellence est au premier plan. Une année très surprenante où nous attendions très peu de rendement à cause du gel qui nous a touchés tardivement début Mai, et de la saison aride et caniculaire qui s'en est suivie en Juin-Juillet (48 jours sans pluies, et deux épisodes au dessus de 40°C !). Au moment des vendanges, les pluies ont tout changé en faisant gonfler les baies et assurant une récolte de très belle qualité avec une fraicheur inattendue. Rose de Targé 2019 : victime de son succès l'an passé, nous en avons produit plus cette année. Il y a également notre premier millésime officiellement en Bio que l'on prépare pour 2020 !” Voilà un superbe Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Quintessence 2016, vieilles vignes de Cabernet franc, élevé en fût de chêne, aux notes de mûre et de griotte, riche en couleur, classique, alliant finesse, charpente et persistance, corsé, de bouche savoureuse. Il est issu des deux meilleures parcelles du domaine. A partir de 2017 les parcelles ont été vinifiées séparément : c'est donc la dernière année d'assemblage ! Goûtez le Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Château de Targé 2017, aux notes de griotte, mêlant souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré, un vin typé, un peu plus intense comme le voulait cette année chaude et très qualitative. On excite encore ses papilles avec leur Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny rouge Cuvée Ferry 2016, vieilles vignes de Cabernet franc, toujours très typé, puissant, aux tanins présents, qui reste toutefois sur la fraicheur et la finesse typiques de ce millésime. Très joli Saumur blanc Les Fresnettes 2018, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec en bouche, des dominantes d’amande et de poire. Le Saumur brut blanc de Targé, 70% Chenin blanc, 30% Cabernet franc, méthode traditionnelle façon Crémant, aux bulles fines, aux arômes de coing et de tilleul, et une belle minéralité.

Édouard et Paul Pisani-Ferry
Chemin de Targé
49730 Parnay
Téléphone :02 41 38 11 50
Télécopie :02 41 38 16 19
Email : edouard@chateaudetarge.fr
Site personnel : www.chateaudetarge.fr

Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


La vieille cave, construite vers les années 1860, a été le point de départ de la spécialisation viticole à Monthoux. Après les années difficiles de la guerre et le déclin brutal du tourisme thermal d'Aix-les-Bains, la relance des années 1960 incitait Marcel Million Rousseau et son fils Michel à modifier les bâtiments en reliant les deux caves voutées alors distantes d'une dizaine de mètres et à transformer les écuries en caves. Les dernières modifications liées au succès toujours grandissant des vins de Monthoux ont été effectuées par Michel Million Rousseau et son fils Xavier en 1999-2000 avec la transformation d'une grange en stockage de bouteilles et l'ouverture d'un caveau de dégustation. On se fait toujours plaisir avec la Roussette de Monthoux 2017, c’est un vin ample au nez, qui allie structure et finesse, avec ces notes de fumé et d’agrumes bien spécifiques. Goûtez aussi le Jongieux Jacquère 2017, avec une jolie robe doré, minéral, suave et vif à la fois, avec des nuances florales persistantes, d’une belle longueur en bouche. Le Savoie Chardonnay 2017 sent les fruits mûrs, au nez subtil et persistant, avec des notes bien caractéristiques de fleurs blanches et de fruits secs (abricot, noix), il est harmonieux en bouche. Séduisant Jongieux Gamay 2017, couleur rubis foncé, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, tout en rondeur rondeur. Régulièrement une réussite, leur Crémant de Savoie, cette nouvelle appellation savoyarde est définie par un cahier des charges spécifique à la Savoie, contraignant et qualitatif, ce qui donne ce vin (Jacquère, Roussette et Chardonnay), de mousse délicate et très florale, à dominante de fleurs blanches et d’amande, vif et harmonieux. Très joli Savoie Mondeuse 2017, de bouche charnue, de robe grenat, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, tout en finale comme le Savoie Mondeuse Sélection de Vieilles Vignes, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin ample et rond, de robe intense. 


Monthoux
73170 Saint-Jean-de-Chevelu
Téléphone :04 79 36 83 93 et 06 86 95 34 26
Email : vinsmillionrousseau@orange.fr
Site personnel : www.vinsmillionrousseau.fr

DOMAINE DE L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 12 ha. La famille est présente sur Séguret depuis la révolution Française et cultive la vigne depuis cette époque. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2006 et a créé le Domaine de l’Amauve à la retraite de ses parents. Aujourd’hui, une cuvée de vin blanc et 4 cuvées de vin rouge sont élaborées au Domaine. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement. Belle gamme de vins, typés, on commence par ce CDR-Village Séguret rouge Laurances 2018, un vin complexe et chaleureux, intense et coloré, tout en arômes (framboise, réglisse...), de bouche charnue. “Pour ce millésime 2018, l'enherbement alterné du vignoble du domaine a permis le passage des appareils de traitement malgré que les sols soient détrempés. Tout en bouche, le CDR-Village Séguret blanc La Daurèle 2018, marqué par ses cépages Grenache blanc, Clairette, Viognier, Ugni blanc, tout en rondeur, finement bouqueté avec des notes de noisette et de bruyère, tout en charme, d’une grande richesse aromatique en finale, tout comme le CDR-Village Séguret rosé Le Rosé de Simone 2018, Grenache noir, Cinsault, Carignan, élevage de quelques mois sur lies, de belle teinte, aux notes de fruits frais, souple et vif à la fois, idéal sur des côtes de veau à la parmesane ou des goujonettes de soles. Et enfin l’IGP Vaucluse rouge La Vigne de Louis 2018, Syrah et Grenache noir, mêlant structure et rondeur, un vin coloré et charnu, avec des tanins fins et souples.

Christian Vœux
197, chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :06 10 71 26 72
Email : contact@domainedelamauve.fr
Site : domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château MAZEYRES


Au sommet. Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-Sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L?encépagement a été repensé lors de l?achat récent d?une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d?arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d'exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l?époque gallo-romaine et précieusement conservés au château.
Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs.
Enrichi de son expérience au sein du château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d?interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l'environnement produisant ainsi un effet d'authenticité et de finesse dans l'expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d?esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie.
Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.
?Nous avons encore un très beau millésime, nous explique Alain Moueix, c?est vrai que nous avons une succession de beaux millésimes à Bordeaux, c?est peut-être dû au changement climatique.
En 2019, le printemps a été plutôt humide, il a été suivi d?un été très sec et d?un bel été indien. Ces automnes qui sont maintenant toujours magnifiques permettent d?atteindre de belles maturités. Avec nos terroirs, que ce soit le plateau calcaire au château Mazeyres ou le coteau argilo-calcaire à Fonroque, les vignes résistent très bien à cette sécheresse grâce aux réserves hydriques en sous-sol, le vignoble n?a pas du tout souffert et les raisins ont mûri sans à-coups, ce qui est très important.
Sur le terroir un peu plus léger du château Mazeyres, il a fallu utiliser tout ce que la Biodynamie nous propose pour éviter que la vigne ne se bloque, les tisanes ont permis d?éviter le stress hydrique, la perte des feuilles. Les vins ont un taux d?alcool assez élevé même si l?équilibre est préservé. Juste avant les vendanges, il a fait très sec avec du vent, nous nous sommes dépêchés de récolter, je ne suis pas un adepte des surmaturités, cela ne m?intéresse pas. Résultat, nos vins ont un bon équilibre, une belle texture, pas de dureté, beaucoup de longueur et de profondeur, encore un très beau millésime.
En quatre ans, trois beaux millésimes, le 2019 est peut-être un peu plus solaire que le 2016 mais moins que le 2015.
2017 : nos vins sont aimables, très ouverts, très agréables, on peut commencer à les boire. Ils vont permettre d?attendre les 2016 qui ont encore besoin d?un peu de temps. Un grand millésime demande quelques années de bouteilles pour être apprécié à sa juste valeur.
2018 : des vins beaucoup plus riches que les 2017. Belle texture, des vins très veloutés, suaves, les Merlots ont très bien réagi cette année-là, c?est le côté velours qui ressort. Les vins ont gagné en intensité, il y a surtout un fruit exceptionnel que nous préservons à l?élevage.
Au château Fonroque, la maison a été rénovée, la salle de dégustation est opérationnelle maintenant. Nous allons commencer la construction d?un nouveau cuvier qui sera en service pour la vendange 2020. L?idée est de pouvoir accueillir davantage de petites cuves. Nous passerons de 13 cuves de vinification à 27, afin de mettre en valeur les différentes parcelles et leurs particularités.
Avec les petites cuves il y a moins de pression sur les vins donc, on peut extraire avec plus de douceur, c?est un gage de qualité, nous gagnons en précision.
La Biodynamie nous fait gagner de la fraicheur dans nos vins. Les maturités étaient très abouties en 2019 et malgré tout les vins restent frais. Dans le Libournais, il ne fallait pas tarder à vendanger et au moment des extractions ne pas renforcer le côté solaire mais rester sur la fraicheur, sur l?équilibre. Par rapport aux autres qui n?ont pas ce mode de culture, nous proposerons des vins frais et équilibrés.
Il y a aussi tout un travail à l?élevage, quand on met du vin dans une cuve, le poids du vin l?empêche de respirer. A Mazeyres, nous avons 20% de l?élevage qui se fait dans des petites cuves ovoïdes en béton, en forme d?œuf, donc, et dans deux foudres. A Fonroque, nous avons trois foudres et allons en acheter d?autres. L?idée est de continuer à avoir 50% du vin élevé en barriques, l?objectif est toujours de mettre le fruit en valeur.?
Voilà vraiment un splendide Pomerol 2016, élevé 14 mois en barriques (30% de fûts neufs et 70% de fûts de un vin, 40 hl/ha), où, comme d?habitude, la finesse prédomine, de robe intense, au nez complexe où s?entremêlent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut, de garde, bien entendu, parfait avec un carré d'agneau rôti aux courgettes et tomates farcies ou un mignon de veau orloff. 
Le 2015, de robe grenat intense, au nez de fruits mûrs (griotte) avec quelques arômes de cuir et, en bouche, on retrouve les nuances de fruits rouges avec un côté soyeux et une belle longueur, c?est un grand vin alliant structure et velouté. ?L?augmentation de la part de Cabernet franc (21%, colonne vertébrale) et l?arrivée du Petit Verdot (4%, acidité́ naturelle) dans l?assemblage, associées à la biodynamie (pé́cision, éĺé́gance et fraîcheur) marquent une étape importante dans la définition tannique et aromatique de ce cru.?
Le 2014, est très fin mais volumineux, coloré, au nez, se mêlent la griotte et l?humus, a une bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse.
Le 2013 (12 hl/Ha seulement), pour lequel la sélection a été sévère, se goûte très bien, associant ampleur aromatique et finesse des tanins, avec des senteurs de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le 2012, vraiment remarquable, est très typé Pomerol, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, est un vin structuré, d?une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. 
Le 2011, d?une grande fraîcheur, d'une grande netteté, de robe pourpre, est élégant aux tanins savoureux, très équilibré, et on vous le conseille sur un jarret de veau aux petits oignons ou un hachis d'agneau, purée de pommes de terre, notamment. 
Le 2010, plus dense, encore fermé, a un très joli nez où se décèlent les connotations de prune et de musc, un très beau vin qui associe puissance et distinction, très classique, et commence à se goûter particulièrement bien. Voir le château Fonroque à Saint-Émilion.

Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 00 48
Email : mazeyres@wanadoo.fr
www.mazeyres.com
 


Zoémie de SOUSA


?Pour ces cuvées Zoémie de Sousa (en hommage à la fondatrice du Champagne de Sousa et Fils), me précise Érick de Sousa, je démarre directement sans malo, en foudres de chêne, avec une sélection de différentes provenances de bois dans le même fût et en petits fûts de 225 l, ainsi que d?autres de 400 et 600 l. Nous avons obtenu 1,40 ha de vignes en location d?un viticulteur du Mesnil-sur-Oger, Grand Cru de la Champagne, des raisins de très belles et vieilles vignes du Mesnil? Nous avons aussi signé des contrats d?approvisionnement de raisins sur Oger, toujours en Grand Cru, et sur Ambonnay, cette fois-ci en Pinots noirs.?
La nouveauté, c?est ce beau Champagne cuvée Umami, avec du corps, de l?élégance et d?une ampleur d?arômes persistante, très faiblement dosé, ce qui lui apporte toute cette exubérance de fraîcheur, une réussite. Vous apprécierez ce Champagne brut cuvée Précieuse, qui nous a séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d?abricot frais, d?une bien jolie robe or clair avec quelques reflets verts, tout en distinction comme le brut cuvée Merveille (Grand Prix d?Excellence aux Vinalies), avec ces notes florales et fruitées, mêlant élégance et puissance, d?une grande persistance au nez comme en bouche. La cuvée Désirable Blanc De Blancs est une cuvée bien fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où domine le miel, qui associe raffinement et rondeur en bouche où l?on retrouve des nuances de citron et de tilleul, idéal sur une meringue aux amandes et au café. Il y a encore ce brut rosé Distinguée, de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois. Très beaux coffrets.

Érick de Sousa
8, rue du marché
51190 Avize
Tél. : 03 26 57 53 29
Fax : 03 26 52 30 64
Email : contact-zoemiedesousa@wanadoo.fr
http://www.champagnedesousa.com/fr/
 


Domaine Émile CHEYSSON


Le Domaine traduit avant tout une belle histoire familiale. En 1868, Émile Cheysson, brillant industriel, homme d?état et sociologue, fit l?acquisition du domaine. Auparavant, cette propriété appartenait aux Moines de l'Abbaye de Cluny. Ces derniers ont défriché les collines de Chiroubles et ont fondé un prieuré sur le site actuel du Domaine et sont restés présents jusqu'à la Révolution Française, l'ensemble du domaine a alors été vendu...marquant le début d'une aventure familiale. Pendant plus de 150 ans, de génération en génération, la famille Cheysson n'a alors cessé de moderniser l'exploitation et de développer la production viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux, et collectionne les récompenses. En 2016, Jean-Pierre Large, le Régisseur, a été honoré du prix du meilleur vigneron et du meilleur vin de l'année pour le Chiroubles Cheysson la Précieuse 2014, lors de la 9e édition de la prestigieuse cérémonie des trophées de la gastronomie et des vins, tenue au Palais de la Bourse à Lyon.
Superbe Chiroubles La Précieuse 2017, en rouge, élevé 12 mois en fûts, coloré, avec des connotations de fraise des bois et d?épices, tout en bouche, un vin à déboucher sur un gibier d?eau ou des spaghettis à la bolognaise, par exemple.
Le Chiroubles 2019 (médaille d'Or Concours Général Agricole Paris), cépage Gamay noir à jus blanc, est de couleur prononcée, aux tanins mûrs, bien corsé, avec ce nez de fruits surmûris et d?humus, de bonne bouche. Le Chiroubles Le Prieuré 2018, cépage Gamay noir à jus blanc, élevage en cuves Inox durant 6 mois, est un vin de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, persistant en finale. Le Chiroubles La Secrète 2016, cuvée élevée 24 mois en fûts de chêne, c?est un vin de bouche puissante, alliant souplesse et structure, aux nuances de fruits noirs et d?épices, charnu et bien classique.
Toujours séduisant Beaujolais blanc L?Exception 2019, cépage Chardonnay, il est fin, ample, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande), harmonieux, de bouche franche.

Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Tél. : 04 74 04 22 02
Email : domainecheysson@orange.fr
www.domainecheysson.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019

 



CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Château du MOULIN VIEUX


LAURENT-GABRIEL


Vignobles GASSIES-GAUTEY


LES VINS GEORGES DUBOEUF


BOURDAIRE-GALLOIS


Château FAUGAS


Château FRANC LARTIGUE


Domaines BUNAN


Domaine de L'OLIVETTE


André DILIGENT et Fils


Château de MAUVES


Château CORBIN MICHOTTE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château BOURGUET


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Gérard DOREAU


Château de VALOIS


Vignobles GONFRIER


Château de ROQUEBRUNE


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Domaine de la COMMANDERIE


Château GRAND-MOULIN


Champagne BRICE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Domaine de la COMBE AU LOUP


CLOS DES LUNES


Château BEAUREGARD


Château BERTHENON


Château BOVILA



CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE PICHARD


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales